Comme les journées sont longues… ZzZzZzZzzz

Parfois quand on voyage, il y a des journées passionnantes, et parfois non. Entre Espérance et Adélaide, il y a une bonne longueur que je dois parcourir seul… Donc pour mettre en relation mon style littéraire avec mon expérience sur le terrain, je voulais écrire un article très très long et très très chiant, mais comme tu es sympa de me lire, je ne vais quand même pas t’imposer ça.

Pour vous donner une petite idée de la distance à parcourir en images…

Économie d’énergie pour tout le monde

Pour économiser le pétrole et parce que c’est plus prudent, je roule lentement (entre 80km et 90km). Sur une longue distance, c’est très rapidement ennuyeux. Donc pour économiser mon énergie en plus de celle de ma voiture, voici la technique que je vous suggère. Accélérez pour atteindre la vitesse de croisière, puis figez la vitesse à l’aide du régulateur de vitesse ; calez un oreiller préalablement préparé derrière votre nuque ; mettez le pouce sur le volant et attendez en musique.

Et un beau jour, alors que je ne m’y attendais plus…. Je suis enfin arrivé à Adélaide ! Ça m’aura quand même pris 5 jours cette histoire… Bon, la suite est plus intéressante, rassure toi.

Si vous appréciez cet article, laissez moi un petit commentaire et/ou partagez le sur facebook. Ça m'encouragera à continuer 🙂
Rémi

3 réflexions au sujet de « Comme les journées sont longues… ZzZzZzZzzz »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *