Faux départ

En bon Normand d’origine, j’ai passé quelques semaines en Normandie pour préparer mon voyage, et bien évidemment pour profiter un maximum de mes parents et de mes amis que je ne vais pas revoir avant un bon bout de temps.

Mais travaillant en région parisienne, j’ai également quelques attaches là bas, notamment ma petite amie, mon frangin et quelques bons amis. J’ai donc décidé de passer la dernière semaine en France, à Paris.

Donc lundi matin, le 31 janvier, petit déjeuner très tôt avec mon papa, accompagné d’un au revoir chaleureux et plein d’amour. Puis direction la gare d’Argentan. Ma petite maman m’y emmène car je n’ai plus de voiture, l’ayant vendue. Premier faux départ et premier pincement. C’est émouvant de voir sa maman par la fenêtre du train, avec un grand sourire, mais les yeux qui brillent et une petite larme qui coule le long de chaque joue.

Si vous appréciez cet article, laissez moi un petit commentaire et/ou partagez le sur facebook. Ça m'encouragera à continuer 🙂
Rémi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *